Mes jeux vidéos

Les romans, les BDs, les films et les séries, les opéras, tout ça c’est merveilleux mais depuis la création de ce blog j’ai très peu parlé d’une autre façon de raconter les histoires : les jeux vidéos. Or, il se trouve que ces jeux commencent à prendre une certaine place dans mes loisirs.
Entre la fois où j’ai craqué sur une PS4 pour m’occuper pendant les vacances de Noël, puis ma rencontre avec mon amoureux qui est plutôt très calé sur le sujet, mine de rien, j’y consacre de plus en plus de temps. D’ailleurs, j’ai découvert en faisant l’interview de mon éditrice Yseult Gouachon qu’elle aussi était bien mordue !

Mes propres connaissances restent tout de même assez limitées, je suis loin d’être une vraie gameuse. Mais j’ai envie de vous partager les jeux qui me plaisent et de réfléchir aux histoires qu’ils racontent.

Inspiration : Mes jeux vidéos


Mes anciens jeux

Quand j’étais petite, j’ai davantage regardé mes frères jouer aux jeux vidéos que joué moi-même (ils étaient tellement plus forts que moi que je m’amusais plus en restant spectatrice). L’exemple le plus parlant à ce niveau, ce sont les jeux Zelda (Ocarina of time et Majora’s Mask), sur Nintendo 64. Ils m’avaient mis pas mal de paillettes dans les yeux à l’époque et j’aimerais bien avoir l’occasion d’y rejouer un jour (il serait temps que je dépasse ENFIN l’arbre Mojo).

En-dehors de ça, j’ai passé un nombre incalculable d’heures à jouer à Mario Kart (sur Nintendo 64, et plus récemment sur Wii à l’occasion). Et, bien sûr, aux Sims. Les Sims 1, 2, 3, les Sims font de la magie, les Sims ont des animaux de compagnie, les Sims médiéval, etc. Une recette inusable ! Je n’ai pas de grand talent d’architecte ni de décoratrice d’intérieur, donc je ne passais pas une éternité à construire les plus belles maisons, même avec les codes de triche. Ce que j’aimais, c’était recréer des personnages de livres ou de films, ou plus globalement faire évoluer tranquillement mes petits Sims à grand renfort de cours de charisme devant le miroir et d’interactions sociales à l’audace mesurée. Bref, j’aimais les histoires.

[Et puis, comme tout le monde, je ne me suis pas privée de les emmurer ou de les laisser dans la piscine après avoir enlevé l’échelle, puisque ce jeu réveille en nous des instincts psychopathes. Yek yek.]

De cette époque je garde aussi de bons souvenirs du vieux SimCity, de Civilization, Heroes Might of Magic III, et Cesar III sur PC.

Globalement, je préfère les jeux de stratégie ou de gestion, les jeux où on découvre et/ou on développe un univers, plutôt que les jeux de combats.
Officiellement, c’est parce que je n’aime pas les choses trop violentes. Officieusement c’est aussi parce que je suis une trouillarde avec un cœur de lapin qui palpite dès qu’on m’attaque 🙂

Je n’ai jamais testé les MMORPG (Meuporg pour les intimes 😉). Et, étant donné ma passion pour le sport (non), je ne joue pas non plus aux jeux de ce type.


Mes jeux du moment

Deux jeux m’ont principalement occupée sur PS4 ces dernières années. Je ne joue pas très vite, j’aime bien me balader et faire toutes les petites quêtes secondaires, donc ils m’ont fait de l’usage.

  • Assassin’s Creed II

Ce que j’ai adoré : Me promener sur les toits de Florence et escalader le campanile de la place Saint-Marc à Venise, découvrir des mécanismes cachés pour accéder à des lieux exceptionnels, acheter des tableaux de maître pour décorer ma magnifique demeure

Ce que j’ai moins aimé : Les courses contre la montre acrobatiques que j’ai dû recommencer des dizaines et des dizaines de fois m’ont fait rager comme pas permis. C’est très mauvais pour mon cœur, ces choses-là.

Je l’ai PRESQUE terminé. J’ai assez envie de découvrir les autres jeux de la série quand j’aurai fini celui-là ! J’avais un bug qui m’a bloquée à un moment et j’ai mis plus d’un an à m’y remettre. Il faut vraiment que je le boucle. Mais pour ça, j’attends d’avoir terminé…

  • The Witcher III

Ce que j’ai adoré : C’est un immense univers de fantasy et chaque lieu a une personnalité incroyable. Il y a une véritable histoire derrière, beaucoup de personnages intéressants et j’ai du mal à mesurer le volume gigantesque de travail qu’il doit y avoir derrière tout ça.

Ce que j’ai moins aimé : J’ai mis un peu de temps à comprendre le système des choix dans les dialogues qui impactent la suite de l’histoire et je ne trouve pas que ce soit toujours géré de façon très claire. J’ai eu aussi du mal à m’y retrouver dans les 2 millions d’objets, de potions, de monstres ou d’armes disponibles.

Je n’ai pas joué aux précédents The Witcher mais je me suis bien plongée dans l’univers de Geralt, que j’ai d’ailleurs complété par ses deux extensions. Actuellement j’ai terminé Heart of Stone et je suis en plein dans Blood & Wine. J’attends avec impatience la série qui doit sortir la semaine prochaine ! J’aimerais aussi jeter un œil aux romans, à l’occasion.

Illustration The Witcher III

Geralt entrant à Novigrad

En dehors de ces deux mastodontes, je me suis aussi penchée sur d’autres jeux très sympathiques :

  • Don’t Starve, que je viens tout juste de tester sur tablette et qui est assez marrant. C’est un jeu indépendant où on incarne un scientifique projeté dans un monde hostile et qui doit survivre en trouvant comment manger et se réchauffer
  • Civilization, que j’ai redécouvert dans sa version VI. Je ne me lasse pas des cinématiques sur la construction des merveilles du monde ❤️
  • Return of the Obra Dinn, un jeu d’enquête indépendant vraiment très, très stylé avec une musique incroyable. L’Obra Dinn est un navire qui est rentré au port complètement vide, et on incarne un inspecteur de la Compagnie des Indes chargé de retrouver ce qui est arrivé aux 60 membres d’équipage. Le plus fou, c’est que tout ce jeu (gameplay, designs, histoire, musique, etc.) a été créé par une seule personne, Lucas Pope
  • Overcooked, un jeu trépidant qui se déroule dans la cuisine d’un restaurant et où il faut préparer différents plats le plus rapidement possible
  • Satisfactory, un jeu encore en développement qui consiste à construire de gigantesques usines et chaînes de montage sur une planète alien
Illustration de Return of the Obra Dinn

Les graphismes fascinants d’Obra Dinn

Et il y a en revanche d’autres jeux auxquels j’ai un peu renoncés :

  • Dishonored, qui s’est révélé plus difficile que prévu et sur lequel j’ai eu du mal à avancer très loin. Je m’y remettrai peut-être quand j’aurai fini The Witcher et Assassin’s Creed, maintenant que j’ai pu tester les mécaniques de ces autres jeux et (espérons) progresser un peu
  • The Last Guardian. Autant au début j’étais séduite par l’esthétique assez poétique de ce jeu, autant au fil du temps la complexité des énigmes à résoudre m’a fait hurler de frustration. Il y a très peu d’indice pour avancer et on doit passer un temps fou à tâtonner, ce qui veut dire que je passe plutôt l’essentiel du jeu à regarder la soluce, bref, ça me fatigue et ça m’agace
  • Les jeux Harry Potter Hogwart’s Mystery et Wizard’s Unite. A chaque fois je les teste parce que j’aime retrouver l’univers mais bon, je les trouve vite assez artificiels, les actions à réaliser sont trop simples et pas vraiment trépidantes

Mes prochains jeux

Déjà que je n’ai pas le temps de regarder toutes les séries que je voudrais et que ma pile-à-lire s’allonge démesurément, j’aurais sûrement mieux fait de rester à distance des jeux vidéos ^^

Mais trop tard !

Voici donc quelques jeux qui me font de l’œil :

  • Gris : je l’ai offert l’an dernier à une amie qui l’a adoré et je dois dire que les graphismes sont magnifiques
  • Degrees of Separation : un jeu pour jouer en amoureux ^^ Il s’agit de faire coopérer Daenerys et Jon Snow une fille qui contrôle le feu et un garçon qui contrôle la glace
  • Les jeux de la Développeuse du dimanche. Cela fait un bon moment que je suis le travail de cette YouTubeuse pour la création de son jeu de guerre Propaganda. Ces derniers mois, un peu dépassée par l’ampleur de la tâche, elle l’a laissé de côté pour se consacrer plutôt au lancement d’un jeu casual de style Picross avec des petits chiots, ce que je suis tout à fait partante pour tester aussi
  • Peace Island : il s’agit d’un jeu en cours de développement dont j’ai entendu parler sur Twitter et que je soutiens désormais sur Patreon. Souvent résumé comme « GTA avec des chats », il s’agit d’incarner des chats qui se baladent sur une île dont les humains ont mystérieusement disparu du jour au lendemain et d’essayer de comprendre ce qu’il s’est passé

Voilà qui représente déjà un bon tour d’horizon 🙂

Et vous, à quoi est-ce que vous jouez ?

 

Crédits image : Ryan Quintal on Unsplash

0 commentaire pour “Mes jeux vidéos”

  1. narrationetcafeine

    Sympa ta liste !

    Je ne connaissais pas du tout : Return of the Obra Dinn et plusieurs autres… XD

    Don’t Starve me fait de l’oeil pour l’esthétique.

    Personnellement, j’ai eu une grande époque RPG avec Final Fantasy etc 🙂

  2. Les Siiims * . * Sinon, fan de dinosaures oblige, je joue à Ark Survival et The Isle.

    J’aime beaucoup aussi les petits jeux indépendants comme Niche où tu dois élever une lignée de bestioles et te débrouiller pour les faire survivre à travers les générations en les aidant à s’adapter à leur environnement ^^

  3. Je suis une grande fan de jeux de gestion et de stratégie ! D’ailleurs, dans le genre, en ce moment j’aime beaucoup jouer à Planet Zoo. J’étais fan de ZooTycoon à l’époque donc forcément… J’ai aussi repris les Sims pendant mes vacances d’été mais malheureusement, ce sont des jeux beaucoup trop chronophages.

    Grande fan aussi d’Assassin’s Creed, le volet avec Ezio m’a d’ailleurs inspiré mon roman Lys d’acier. Et sinon, je partage ton désarroi devant The Last Guardian ; il est sublime mais je n’y comprends que dalle, je suis bloquée à l’une des toutes premières énigmes, c’est une grosse déception.

  4. Retour de ping : Faire un blocage d’écriture – L'Astre et la Plume

  5. Retour de ping : Congés + Confinement = CampNaNo – L'Astre et la Plume

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.