Bilan de novembre et du NaNoWriMo 2018

Maintenant que mon blog est grand du haut de sa première année, j’ai décidé de décaler mes bilans mensuels au début du mois suivant. Celui-ci sera couplé au bilan du NaNo, qui a de toute façon occupé l’essentiel de mon attention ce mois-ci 😉)

Bilan final du NaNoWriMo 2018

Ça y est, c’est fini, nous sommes en décembre. On peut sortir les décorations de Noël et commencer à ouvrir les calendriers de l’Avent. Comme je le pressentais à mi-parcours, ce NaNo aura été difficile. J’ai commencé à écrire cet article le 27 novembre, alors que j’étais encore très loin du compte, qu’il me manquait encore un quart de l’objectif, et je peux vous dire que j’étais assez dépitée. Heureusement, j’ai pu libérer mes soirées des trois jours suivants et ainsi rattraper mon retard.

Statistiques finales du NaNoWriMo 2018

C’est juste, mais on y est !

Le résultat final est d’environ 40 heures de travail pour 30 000 mots écrits, dont les deux-tiers sur mon roman Météorites et le reste sur mon blog. J’ai atteint le 27 novembre mon objectif de temps qui était de passer 30 heures à écrire, mais j’ai eu plus de difficultés sur l’objectif en nombre de mots.

Quand j’y réfléchis, c’est assez impressionnant de me dire que j’ai casé une semaine de travail supplémentaire dans le mois.

Comment s’est passé ce NaNoWriMo ?

J’ai été quasi-constamment en-dessous de mes objectifs de nombre de mots, et ça a été assez frustrant tout au long du mois. Le plus démotivant est de se donner du mal pour essayer d’avancer, d’y passer de longues soirées alors qu’on a plein d’autres choses à faire, et de se rendre compte à la fin qu’on n’a même pas réussi à rattraper son retard.

J’étais contente de participer à ce NaNo pour pouvoir profiter de l’enthousiasme de la communauté, du sentiment de faire partie de quelque chose, et de pouvoir partager mes difficultés avec mes compagnons de galère. En revanche, c’est vraiment difficile de ne pas se comparer ! Même si je sais que c’est absurde, que ça ne sert à rien, que personne n’a le même emploi du temps, je n’ai pas pu m’empêcher de me sentir un peu découragée en voyant les autres atteindre, avant la fin du mois, des objectifs bien plus élevés que les miens. Inutile de me dire que c’est bête, j’en suis tout à fait consciente.

Il n’a pas été simple d’avancer sur mon roman. Même si c’est déjà le deuxième jet, j’ai encore beaucoup de choses à découvrir sur mes personnages, sur leur personnalité et ce qu’ils veulent vraiment. J’ai aussi passé pas mal de temps à faire des recherches sur la façon de décrire une société aristocratique dans un univers inspiré des XVIIIème et XIXème siècles (merci à tous les articles sur les bonnes manières dans Downton Abbey !).

Les 4 premiers chapitres ont donc été un peu laborieux ; heureusement, pour les deux suivants, je suis ENFIN arrivée à récupérer des scènes que j’aimais bien dans le premier jet. Des passages de 2000 mots que j’ai pu reprendre avec seulement des corrections mineures, miracle ! Mon décompte final de mots est donc assez flou, car je ne voulais pas compter pleinement ces passages déjà rédigés, mais sans les exclure non plus car j’ai passé du temps à les remanier et à les corriger. Au final, j’ai décidé que l’ensemble valait bien 30 000 mots.

Quant à mon blog, j’ai réussi à garder mon rythme habituel (j’écris plus rapidement mes articles que mon roman, donc c’était une bonne façon de faire avancer le compteur), mais j’ai tout de même été un peu dépassée car je n’ai pas réussi à garder les deux-trois articles d’avance que j’avais jusque là. Je n’aime pas trop être sur le fil comme ça, à devoir écrire et poster mes articles du jour au lendemain, sans pouvoir m’atteler à ceux qui nécessitent un peu plus de recherche et de préparation. Peut-être que l’an prochain, je passerai à un article par semaine.

Pourquoi ce NaNo a-t-il été si difficile ?

Il y a d’abord un sujet de manque de temps. J’avais pendant ce mois de novembre des week-ends souvent chargés en vadrouilles, et mes soirées étaient souvent prises. J’ai quand même réussi à écrire tous les jours, mais il y en a beaucoup eu où je ne pouvais grappiller que quelques minutes le matin. Ce qui m’a le plus manqué (en tout cas jusqu’aux 3 derniers jours), c’était la possibilité d’avoir deux, trois, voire quatre heures dans la même journée pour pouvoir donner un bon coup de collier et reprendre de l’avance. À travers tous les NaNos et Camps NaNo que j’ai pu faire, c’est vraiment ça qui fait la différence.

L’autre souci a été d’être en phase de réécriture, plutôt que d’écrire un premier jet comme c’est recommandé pour le NaNo. J’ai écrit le premier jet de Météorites entre le NaNo 2015 et le premier semestre 2016, et j’ai commencé à m’y remettre doucement depuis que j’ai terminé les corrections du Page de l’Aurore. Cette réécriture comportait plusieurs volets : la correction de mon premier chapitre que j’avais commencé à retaper en septembre, la rédaction des trois chapitres suivants, et la réintégration de scènes du premier jet pour les 2 derniers. Avant ces scènes-là, mon premier jet était tellement à côté de la plaque que je n’avais rien gardé du texte original (hormis les personnages et le décor).

  • La correction du premier chapitre était nécessairement assez lente : quand il s’agit d’enlever un mot par-ci, de rajouter un bout de phrase par-là, on va beaucoup moins vite que quand on écrit un premier jet au fil de la plume, aussi vite que les mots nous viennent
  • La rédaction des chapitres suivants, même si je partais d’une page blanche, avait elle aussi un rythme assez lent. Relire mon premier jet en détails avant le NaNoWriMo m’a incitée à la prudence. Ce livre est déjà en chantier depuis 3 ans, et j’aimerais ne pas avoir pour 10 ans de plus. Je savais que si j’écrivais simplement comme ça me venait, le résultat aurait été assez moyen, et que j’aurais encore eu des heures de réécriture par-dessus. J’ai donc préféré prendre le temps de réfléchir à l’organisation de mes chapitres, à leur mise en scène, et à ce qu’ils apportent chacun à l’intrigue globale. Bien sûr, j’aurai encore des corrections à faire, mais j’espère qu’au moment de relire le résultat de ce NaNo je serai à peu près satisfaite de sa qualité
  • Ça a été bien plus agréable (ouf !) de reprendre les anciens passages que j’aimais bien et de pouvoir être fière de ce que j’ai écrit il y a 3 ans !

Et maintenant ?

Maintenant que le NaNo est terminé, je crois que vais m’accorder quelques jours de vacances ^^ Il y a des tas de films que j’aimerais voir (et surtout revoir). Au-delà du repos, ça me permettra de relire ensuite mes chapitres avec un œil à peu près neuf.

Il va falloir que j’efface tous les mots et les passages que j’ai raturés dans Scribbook (je ne voulais pas les supprimer car ça aurait trop fait plonger mon compteur de mots ! Et l’esprit du NaNo est, après tout, d’écrire sans se relire pour y revenir plus tard). ça va déjà faire un bon ménage.
Je vais ensuite relire ce qu’il reste pour voir si ça me plaît, si ça va dans la bonne direction, et aussi si ça n’est pas trop long. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai mis du temps à écrire ces chapitres, mais j’ai eu l’impression qu’ils traînaient un peu. Le souci que j’ai, c’est que cette première partie est à la fois :

  • Une diversion, où je présente mon héroïne dans son monde habituel, avec ses préoccupations habituelles, avant que son univers ne bascule
  • Un cadre qui me resservira dans le tome 2 et dans lequel je dois donc faire attention à intégrer toutes les informations qui seront utiles par la suite

Difficile, donc, de trouver un bon équilibre entre poser un cadre suffisamment clair, qui donne envie d’y revenir, sans non plus trop s’y attarder dans la mesure où cette première partie n’est qu’une introduction avant d’attaquer le vrai sujet de l’histoire. En tout cas j’ai hâte d’écrire la suite, maintenant que les choses sérieuses ont commencé 😉

Bon mois de décembre à tous !

Crédits image : Erol Ahmed on Unsplash

7 commentaires sur “Bilan de novembre et du NaNoWriMo 2018”

  1. Retour de ping : 2018 : Bilan d’écriture et de blog – L'Astre et la Plume

  2. Retour de ping : Tous mes articles – L'Astre et la Plume

  3. Retour de ping : À quelle heure de la journée écrire ? – L'Astre et la Plume

  4. Retour de ping : Préparer le NaNoWriMo à la sauce Truby – L'Astre et la Plume

  5. Retour de ping : Faire un blocage d’écriture – L'Astre et la Plume

  6. Retour de ping : Faire un blocage d'écriture - L'Astre et la Plume

  7. Retour de ping : À quelle heure de la journée écrire ? - L'Astre et la Plume

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.