Accueil > Processus d'écriture > Challenges d'écriture > Comment préparer le nanowrimo en neuf étapes (1/3)

Comment préparer le nanowrimo en neuf étapes (1/3)

Comment préparer son histoire avant de l’écrire, et particulièrement avant de se lancer dans le grand challenge d’écriture qu’est le NaNoWriMo ? Vous n’avez peut-être pas encore décidé d’y participer cette année, mais alors que démarre le mois de Preptober*, j’aimerais vous donner toutes les clés pour concevoir, structurer et planifier votre projet de roman avant de vous lancer. À travers une série d’articles dédiés, découvrez ma méthode pour préparer le NaNoWriMo en neuf étapes.

*Preptober = contraction de « Preparation » et « October » désignant tous les préparatifs du NaNoWriMo réalisés pendant le mois d’octobre.


préparer le nanowrimo - premières étapes

C’est quoi le NaNoWriMo ?

Le NaNoWriMo, (Inter)National Novel Writing Month, est un challenge d’écriture international qui se déroule chaque année, du 1er au 30 novembre, et réunit des centaines de milliers d’auteurs partout dans le monde. Il est né en 1999 aux États-Unis et n’a cessé depuis de gagner en popularité.

Le défi : écrire les 50 000 premiers mots d’un roman en un mois (sachant que mes romans font en moyenne environ 100 000 mots au total, c’est un défi très ambitieux).

Pour participer, il suffit de s’inscrire sur le site https://nanowrimo.org/ et de partager ses avancées tout au long du mois.

▶️ Pour en savoir plus, je vous renvoie aux divers articles que j’ai écrits sur le sujet et sur mes expériences passées.

Avertissement : l’importance de préparer son histoire

Cette série d’articles ne concerne pas la préparation immédiate avant le NaNo (comment préparer son emploi du temps, comment faire des stocks de cookies, comment expliquer à ses amis qu’on ne va pas les voir pendant un mois, etc.), mais la conception de votre histoire.

J’ai déjà eu plusieurs déconvenues lors de mes précédents NaNoWriMo en me rendant compte, après avoir écrit 50 000 mots, que mon récit était très mal construit et devait être presque entièrement réécrit.

L’intérêt des préparatifs que je vous propose, c’est donc de ne pas écrire n’importe quoi, ni de perdre votre temps au cours de la rédaction en vous demandant ce qui doit se passer ensuite où en faisant des recherches qui auraient pu être anticipées.

Réfléchir à son histoire et faire un plan avant de l’écrire n’est absolument pas une obligation, cela dit, et beaucoup d’auteurs s’en passent très bien. C’est simplement ce qui fonctionne le mieux pour moi, et la méthode que je vais vous présenter est celle que j’utilise actuellement moi-même pour préparer mon nouveau roman.


Étape 1 : Noter ses idées

Cette première recommandation n’est pas limitée au mois de Preptober et je vous recommande de l’appliquer tout au long de l’année.

Il s’agit d’avoir un document, un carnet ou une note dans votre téléphone où vous notez toutes vos idées d’histoires, de personnages, de thèmes ou d’univers. Tout ce qui vous inspire et vous donne envie d’écrire, que ce soit un simple détail (« oh, il est joli ce vitrail ! ») ou toute une intrigue (« je vais réécrire la guerre de Cent Ans dans un cadre futuriste »).

Notez absolument toutes les idées qui vous viennent, sans les juger ni même les organiser. Ce document est comme un grand coffre où vous jetez tout ce qui vous traverse l’esprit.

Ensuite, le jour où vous cherchez une nouvelle idée de roman, rouvrez votre coffre.

Étudiez toutes vos idées d’histoires, demandez-vous laquelle vous inspire le plus, lesquelles se marieraient bien entre elle.

Demandez-vous quel type d’histoire vous avez envie d’écrire, dans quel genre littéraire, pour quel public et sur combien de tomes.

Étape 2 : Poser les bases de l’histoire

Une fois que vous tiendrez votre idée, posez-vous plusieurs questions de base :

  • Qui est le/la protagoniste ?
  • Qu’est-ce qu’il/elle veut ? Pourquoi le veut-il/elle (quelles sont ses motivations, que risque-t-il/elle s’il/elle ne l’obtient pas) ?
  • Quel va être l’antagoniste, c’est-à-dire le principal obstacle qui va l’empêcher d’atteindre cet objectif, et quel va être l’objectif de cet antagoniste ?

Ces premières questions vont vous permettre de définir le début de l’histoire.

Je vous recommande ensuite de réfléchir à votre fin :

  • Sur quelle tonalité voulez-vous que l’histoire se termine ? Happy end ou tragédie ?
  • Quel va être l’arc narratif de votre protagoniste ? Que va-t-il/elle apprendre à la fin ?

Enfin, rédigez le pitch de votre histoire, c’est-à-dire son résumé en deux phrases maximum. À ce stade de vos réflexions, il est indispensable de réussir à faire cet exercice (même si rien ne vous interdit d’affiner votre pitch par la suite). Sinon, ça veut dire que vous ne savez pas de quoi votre histoire parle ni quel est son fil rouge – et je vous invite à reprendre les questions précédentes.

N’hésitez pas à partager ce pitch auprès de votre entourage ou bien sur vos réseaux sociaux, pour tester l’intérêt de votre histoire et savoir si elle donne envie d’être lue. Si votre histoire n’intéresse personne, mieux vaut s’en rendre compte à cette étape.

Étape 3 : Définir la structure (à grosses mailles)

Après avoir défini le début et la fin, vous pouvez établir les étapes majeures de l’histoire :

  • L’événement perturbateur, qui va mettre l’intrigue en mouvement
  • Le point pivot, la révélation au milieu du roman qui va rebattre les cartes
  • Le climax, l’affrontement final entre protagoniste et antagoniste

Vous pouvez aussi aller un cran plus loin dans le détail en définissant :

  • L’accroche, la première scène du roman, qui devra éveiller la curiosité des lecteurs
  • La transition entre l’acte I (le monde normal) et l’acte II (le nouveau monde) après l’événement perturbateur
  • La « dark night of the soul », ce que j’appelle le Fond du gouffre, c’est-à-dire le moment où le héros ou l’héroïne frôle la mort et pense avoir tout perdu – avant de se relever, grandi(e) et plus fort(e)

>> Par ici pour découvrir les trois étapes suivantes !


Vous souhaitez apprendre à construire une histoire sur des bases solides et être accompagné(e) pour garder votre motivation jusqu’au bout ?

➡️ Rejoignez la liste d’attente du Manoir Littéraire, mon programme de formation à l’écriture de romans, en cliquant ici : https://www.lastreetlaplume.fr/le-manoir-litteraire-idee-plan-detaille/

1 commentaire pour “Comment préparer le nanowrimo en neuf étapes (1/3)”

  1. Retour de ping : Comment préparer le nanowrimo en neuf étapes (2/3) - L'Astre et la Plume

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.