Accueil > Construire une histoire > Personnages > Développer ses personnages de roman à l’aide du MBTI

Développer ses personnages de roman à l’aide du MBTI

Comment construire les personnages de son roman ? Comment développer leur personnalité ? Dans mon précédent article, j’ai expliqué comment utiliser les neuf archétypes proposés par John Truby pour élaborer ses personnages. Mais il existe de nombreux autres systèmes pour catégoriser et nommer les archétypes de personnages, et tous offrent une perspective intéressante. Pour apporter plus de finesse à vos personnages, je vous propose d’explorer les 16 types de personnalités proposées par la méthode MBTI.

Construire des personnages complexes avec le MBTI

Le test MBTI, c’est quoi ?

Présentation du test MBTI

Le « Myers Briggs Type Indicator » est un outil d’évaluation psychologique conçu en 1943 par Katharine Cook Briggs et Isabel Briggs Myers.

Le test évalue la personnalité selon 4 axes, qui ont chacun 2 extrêmes :

  • Extraversion (E) ou Introversion (I) : la façon dont vous puisez de l’énergie
  • Sensation (S) ou Intuition (N) : la façon dont vous recueillez de l’information
  • Pensée / Thinking (T) ou Sentiment / Feeling (F) : la façon dont vous prenez des décisions
  • Jugement (J) ou Perception (P) : la façon dont vous abordez votre environnement (et notamment la notion du temps)

La combinaison de ces quatre axes donne un profil en 4 lettres, et il y a donc 16 profils possibles en tout.

Le MBTI, un outil controversé

La validité de ce test a été remise en cause par la communauté scientifique. Mais à titre personnel, je le trouve à la fois précis, simple à comprendre et très informatif.

Connaître mon profil et celui des gens qui m’entourent m’aide énormément à mieux comprendre et accepter les différentes personnalités : ce que je pouvais voir comme des défauts (notamment chez moi #teamintrovertis) ou des comportements incompréhensibles, ce sont simplement des façons différentes d’aborder le monde.

Utiliser le test MBTI pour construire ses personnages

Vous pouvez utiliser cet outil de deux façons pour développer les personnages de votre roman :

  • Soit en amont : étudier la liste des 16 personnalités et choisir celles qui vous inspirent, pour étoffer ensuite leurs objectifs, leurs motivations, leur histoire etc.
  • Soit a posteriori : répondre au test en vous mettant dans la peau de chacun de vos personnages et vérifier ensuite qu’ils n’ont pas tous le même caractère

Dans tous les cas, comme avec les archétypes de John Truby, il est important de considérer l’ensemble des personnages comme un réseau en travaillant leurs contrastes et leurs complémentarités.

Sur le même thème : Test : Quel est le profil MBTI de vos personnages ?


Les forces et faiblesses des 16 personnalités du MBTI

Les descriptions de ces archétypes proviennent du site 16 personnalités et ne constituent absolument pas un jugement de ma part par rapport aux personnes qui ont ces types de personnalité.

Les analystes

  • Architecte (INTJ) :
    • Caractéristiques : Penseurs imaginatifs et stratèges, avec un plan pour tout (c’est généralement le type de mes antagonistes, haha ^^)
    • Faiblesses possibles : Arrogants, critiques, cyniques
    • Exemples : Elon Musk, Littflefinger dans Le Trône de Fer, Mortiarty dans Sherlock Holmes
  • Logicien (INTP) :
    • Caractéristiques : Inventeurs innovateurs dotés d’une soif inextinguible de connaissances
    • Faiblesses possibles : Insensibles, impatients, perfectionnistes
    • Exemples : Bill Gates, Abed dans Community, Bruce Banner dans Marvel
  • Commandant (ENTJ)
    • Caractéristiques : Leaders hardis, imaginatifs et dotés d’un fort caractère, qui trouvent toujours un moyen d’arriver à leurs fins, ou le créent
    • Faiblesses possibles : Têtus, intolérants, arrogants
    • Exemples : Margaret Thatcher, Lady Mary dans Downton Abbey, Doctor Strange dans Marvel
  • Innovateur (ENTP)
    • Caractéristiques : Penseurs astucieux et curieux, incapables de résister à un défi intellectuel
    • Faiblesses possibles : Esprit de contradiction, intolérants, indifférents aux considérations pratiques
    • Exemples : Thomas Edison, Tyrion Lannister dans Le Trône de Fer, Irene Adler dans Sherlock

Les diplomates

  • Avocat (INFJ)
    • Caractéristiques : Idéalistes calmes et mystiques et pourtant très inspirants et infatigables
    • Faiblesses possibles : Sensibles à la critique, perfectionnistes, tendance au burnout
    • Exemples : Mère Theresa, Aragorn dans le Seigneur des Anneaux, Atticus Finch dans Ne Tirez pas sur l’Oiseau Moqueur
  • Médiateur (INFP)
    • Caractéristiques : Personnes poétiques, gentilles et altruistes qui sont toujours prêtes à soutenir une bonne cause
    • Faiblesses possibles : Irréalistes, dissipés, besoin de plaire
    • Exemples : J.R.R. Tolkien, Lady Sybil dans Downton Abbey, Anne dans Anne with an E
  • Protagoniste (ENFJ)
    • Caractéristiques : Leaders charismatiques et inspirants, capables de fasciner leur public
    • Faiblesses possibles : Trop idéalistes, trop altruistes, confiance en soi fragile
    • Exemples : Barack Obama, Daenerys dans Le Trône de Fer, Morpheus dans Matrix
  • Inspirateur (ENFP)
    • Caractéristiques : Esprits libres enthousiastes, créatifs et sociables, qui arrivent toujours à trouver une raison de sourire
    • Faiblesses possibles : Peu pragmatiques, très émotifs, trop indépendants
    • Exemples : Robert Downey Jr, Spiderman dans Marvel, Willy Wonka dans Charlie et la Chocolaterie

Les sentinelles

  • Logisticien (ISTJ)
    • Caractéristiques : Individus pragmatiques et intéressés par les faits, dont le sérieux ne saurait être remis en cause
    • Faiblesses possibles : Têtus, insensibles, toujours dans les règles
    • Exemples : Angela Merkel, Mr. Darcy dans Orgueil et Préjugés, Stannis Baratheon dans Le Trône de Fer
  • Défenseur (ISFJ – c’est moi ^^)
    • Caractéristiques : Protecteurs très dévoués et très chaleureux, toujours prêts à défendre ceux qu’ils aiment
    • Faiblesses possibles : Aversion au conflit et au changement, trop exigeants envers eux-mêmes
    • Exemples : Elizabeth II, Sam dans Le Seigneur des Anneaux, Bree Van de Kamp dans Desperate Housewives
  • Directeur (ESTJ)
    • Caractéristiques : Excellents gestionnaires, d’une efficacité inégalée quand il s’agit de gérer les choses, ou les gens
    • Faiblesses possibles : Inflexibles, focalisés sur le statut social, peu empathiques
    • Exemples : John D. Rockfeller, Robb Stark dans Le Trône de Fer, Lady Violet dans Downton Abbey
  • Consul (ESFJ)
    • Caractéristiques : Personnes extraordinairement attentionnées, sociables et populaires, toujours prêts à aider les autres
    • Faiblesses possibles : Trop altruistes, vulnérables aux critiques, réticents à innover
    • Exemples : Taylor Swift, Monica dans Friends, Mrs Hudson dans Sherlock

Les explorateurs

  • Virtuose (ISTP)
    • Caractéristiques : Expérimenteurs hardis et pragmatiques, maîtres de toutes sortes d’outils
    • Faiblesses possibles : Réservés, téméraires, aversion à l’engagement
    • Exemples : Clint Eastwood, Indiana Jones, Jack Bauer dans 24h chrono
  • Aventurier (ISFP)
    • Caractéristiques : Aristes flexibles et charmants, toujours prêts à explorer et à essayer quelques chose de nouveau
    • Faiblesses possibles : Imprévisibles, trop compétitifs, farouchement indépendants
    • Exemples : Frida Kahlo, Michael Jackson, Jesse Pinkman dans Breaking Bad
  • Entrepreneur (ESTP)
    • Caractéristiques : Personnes astucieuses, énergiques et très perspicaces, qui aiment vraiment vivre à la pointe du progrès
    • Faiblesses possibles : Défiants, impatients, imprudents
    • Exemples : Madonna, d’Artagnan dans Les Trois Mousquetaires, Gabrielle Solis dans Desperate Housewives
  • Amuseur (ESFP)
    • Caractéristiques : Amuseurs spontanés, énergiques et enthousiastes ; avec eux, on ne s’ennuie jamais
    • Faiblesses possibles : Aversion au conflit, dissipés, trop sensibles
    • Exemples : Elton John, Jaskier dans The Witcher, Jack dans Titanic

J’espère que cette présentation des 16 personnalités du test MBTI vous aide à y voir plus clair dans vos personnages ! Partagez-moi en commentaire les profils qui vous inspirent le plus 😉

2 commentaires sur “Développer ses personnages de roman à l’aide du MBTI”

  1. Retour de ping : Construire des personnages complexes à partir des archétypes de John Truby - L'Astre et la Plume

  2. Retour de ping : Faire évoluer ses personnages grâce aux archétypes des âges de la vie - L'Astre et la Plume

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.