Outil d’écriture : Suivre son avancée avec Excel

Ecrire un roman, c’est long. Comment suivre sa progression vers cet objectif : finir son premier jet ? (ou son deuxième jet, ou ses corrections, etc.)

L’an dernier, je vous avais parlé de l’outil MyWriteClub. Ce petit site bien pratique vous permet d’annoncer vos objectifs et d’enregistrer vos avancées, pas à pas.

Mais MyWriteClub a ses limites et ne permet de suivre qu’un indicateur à la fois.

Vous connaissez mon amour pour l’utilisation d’Excel dans l’organisation de l’écriture. Cette problématique ne fait pas exception !

Je vais vous présenter l’outil que j’utilise tous les jours pour suivre mon avancée en écriture et rester motivée.

Outil d'écriture : Suivre son avancée avec Excel


Suivre son avancée avec Excel : Merci le NaNoWriMo

Tout a commencé lors du NaNoWriMo 2015. Les animateurs du groupe de participants français avaient partagé un fichier de suivi, que je me suis empressée d’adopter.

Cette première version, très complète, comportait des choses utiles et d’autres moins : la date, le nombre de mots écrits par jour, le total cumulé, le temps passé, le nombre de mots par heure et par jour, l’évolution du rythme (un peu anxiogène à mon goût), le nombre de mots restants, l’objectif du lendemain, le temps restant à écrire pour atteindre les 50 000 mots, le moral noté sur 10… Même pour moi, ça faisait un peu trop de statistiques !

Fichier de suivi - NaNo 2015

>> Pour télécharger ce fichier de suivi du NaNoWriMo, cliquez ici 🙂

Depuis, j’ai réutilisé ce fichier de nombreuses fois et je l’ai adapté à mes besoins.


Suivre l’objectif et les moyens

Ce qui est particulièrement important pour moi, c’est de mesurer à la fois ce que je fais et le temps que je mets à le faire. 

Suivre mon temps d’écriture sur une longue période m’aide à connaître mon rythme et donc à savoir ce dont je suis capable. D’autre part, pour les phases de réécriture et de corrections, j’ai tendance à me fixer un objectif de temps d’écriture (par exemple une heure par jour ou quarante heures sur le mois).

C’est ce qu’Excel me permet de faire.

Mes fichiers de suivi peuvent donc correspondre à n’importe quelle situation, que je me fixe un objectif en nombre de mots, de pages, ou de temps passé.

Prenons un exemple pour être plus concrets.

Pour la réécriture de mon premier roman Le Page de l’Aurore, je n’avais pas un objectif de mots, mais de pages à retravailler. Cependant, ce nombre de pages, n’a pas cessé d’augmenter en cours de route (il a même doublé au final). Je voulais donc suivre à la fois ma progression estimée, d’après les informations que j’avais, et ma progression réelle. Je voulais aussi savoir combien de temps tout ça me prenait.

Fichier de Suivi - réécriture du Page de l'Aurore

Notez le commentaire du premier jour : « Non, je ne procrastine pas en faisant un Excel de stats » ^^

Pour la progression estimée, il suffit de diviser le numéro de la page où j’en suis par le nombre de pages que mon roman fait ce jour-là.

Pour la progression réelle, le chiffre s’ajuste avec le temps en fonction du vrai nombre de pages du roman.

Par exemple le 27 août, j’en étais à la page 25 sur 126, je pensais donc en être à 20% du roman… sauf qu’au final il ne faisait pas 126 pages, mais 210. Je n’étais donc pas à 20%, mais seulement à 12%.

Pour suivre le temps passé, j’enregistre l’heure de début et de fin de chaque séance d’écriture. Il suffit ensuite de calculer (Heure de fin – Heure de début) pour avoir la durée de chaque séance, puis d’additionner toutes les séances de la journée.

Pendant les 5 semaines qu’a duré cette réécriture, j’ai donc écrit entre 10 minutes et 7 heures par jour, avec un maximum de 5 séances d’écriture par jour et une moyenne de 4 heures quotidiennes. Belle époque… ❤️

J’utilise quasiment le même fichier aujourd’hui pour la réécriture de Méteorites, après l’avoir éprouvé sur 4 Camps NaNo et 2 NaNoWriMos supplémentaires.


Personnalisation à 100%

À chaque roman, je mets une petite image pour me mettre dans l’ambiance. Pour Le Page de l’Aurore, j’avais un portrait de Louis XIV jeune pour incarner le Roi d’Or. Pour Météorites, c’est une photo de Keira Knightley qui représente mon héroïne.

Fichier de suivi - Météorites 2020

L’autre aspect que j’apprécie beaucoup dans ces fichiers, c’est d’en faire un journal de bord de mon écriture. Je me garde toujours une colonne pour les commentaires et je note une petite phrase chaque jour, pour indiquer mon humeur, une évolution importante dans l’histoire, ou tout simplement ma joie d’être vendredi.

Et puis surtout, Excel, ça permet de faire des graphiques. On aime les graphiques.

Graphique Météorites

Alleeeez encore un petit effort !

Là, par exemple, j’ai fait un graphique en aire avec la date en abscisse et le pourcentage du manuscrit retravaillé en ordonnée. Comme vous le voyez, j’ai un certain talent pour la régularité 😉


J’espère qu’utiliser Excel vous aidera à mieux suivre vos efforts quotidiens et à atteindre vos objectifs !

N’oubliez pas quand même que le plus important est de garder le plaisir d’écrire 🙂 Pour moi, ces graphiques et ces statistiques sont une source de motivation, mais ils ne conviennent pas à tout le monde et c’est parfaitement normal.

Qu’utilisez-vous aujourd’hui pour suivre la progression de votre écriture ? Qu’est-ce que vous appréciez dans les outils que vous avez ? Qu’est-ce qui vous manque ? 

Pour partager mes découvertes, mes projets et les coulisses de mes romans, inscrivez-vous à ma newsletter ! >> Cliquez ici.

Crédits image : Carlos Muza on Unsplash

0 commentaire pour “Outil d’écriture : Suivre son avancée avec Excel”

  1. C’est sympa de partager tes tableaux. Moi aussi j’aime bien ce que j’appelle les médailles en chocolat pour me motiver, voir le graphique monter et suivre ma progression. En plus de voir l’histoire avancer bien sûr.
    J’ai un peu testé MyWriteClub. Je l’ai utilisé quelques jours, mais ça m’ennuyait d’être sur un site qui n’a rien à voir avec le reste de mon projet. Actuellement, je regarde le compteur du nano et les stats dans Scrivener.
    Je pense que j’utiliserai Excel si je faisais un projet dans Word, en complément. Je dois aussi avoir le tableur du nano quelque part.

    1. Effectivement c’est toujours mieux s si on peut utiliser le même outil pour tout, Scrivener ou Scribbook sont pas mal pour ça 🙂 (mais c’est moins personnalisable)

  2. Je suis admirative de tant d’organisation ! A une époque, j’avais commencé à créer un tableau de bord sur Excel avec des stats et tout, mais en fait, je me suis rendu compte que ça me déprimait un peu…. (Surtout pour la réécriture où je travaille pas forcément dans l’ordre, et parfois je retravaille seulement des bouts de chapitre, donc difficile de mesurer la progression) Je suis donc revenue à mon bon vieux carnet papier où, selon mon humeur, je note mon avancée, ou non !

  3. Retour de ping : Mes 4 outils indispensables pour écrire – L'Astre et la Plume

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.