Bilan de mi-parcours du NaNoWriMo 2018

Bon. Ce NaNo commence doucement.

Ecriture : bilan de mi-parcours du nanowrimo 2018

J’en suis aujourd’hui à 10 735 mots écrits en 15 jours, pour 16 heures de travail. Je suis donc en-dessous de mon objectif de 30 000 mots dans le mois (blog inclus), mais sur les rails pour celui de 30 heures d’écriture, ce qui est déjà pas mal. Honnêtement, je pensais que ça serait pire : ces deux premières semaines étaient tellement chargées dans mon agenda que je n’étais pas sûre d’arriver à écrire tous les jours. Or j’y suis parvenue, donc bonne nouvelle, même si ce n’est parfois qu’un quart d’heure par jour 🙂

Statistiques - NaNoWriMo 2018 à mi-parcours

La ligne rouge représente mon objectif de 30 000 mots

Même mon petit ordinateur lent comme un escargot s’est dévoué pour être à peu près fonctionnel et me permettre d’écrire quand je suis partie en week-end ! Je devrais pouvoir accélérer le rythme dans les prochaines semaines : j’ai bon espoir de pouvoir tirer profit des week-ends pluvieux de novembre.

 

Les avancées sur mon roman

Dans ces 10 735 mots écrits, 5 089 correspondent à mon roman steampunk Météorites (en comptant ceux que j’ai raturés, NaNo oblige !). Ce n’est pas énorme, mais j’ai déjà pu corriger mon premier chapitre, le finir, et bien attaquer le deuxième. C’est toujours ça de pris !

J’écris avec la plateforme Scribbook (il faudra que je vous fasse un article sur le sujet, un jour), qui permet de suivre mes objectifs quotidiens et mensuels. J’ai fait tellement de changements par rapport au premier jet que j’ai l’impression d’écrire une nouvelle histoire ! Et j’adore vraiment ce moment où mon plan prend vie, où tous les détails auxquels je n’avais pas encore réfléchi prennent vie dans mon cerveau. Je découvre de nouveaux lieux, j’entends la voix de nouveaux personnages : certains m’apparaissent gros, roux, avec des favoris ; d’autres révèlent leur potentiel calculateur et ambitieux. Mon héroïne, elle-même, manifeste une personnalité qui n’est pas tout à fait celle que j’avais en tête. Elle est plus ironique, plus lucide sur le monde qui l’entoure. Si elle s’applique à se plier à toutes les règles nécessaires pour respecter les codes, elle n’en est ps moins consciente de leur absurdité.

Pour le reste, j’ai l’impression d’être encore en train de chercher mon style : il y a des bons passages, d’autres trop ampoulés comme dans le premier jet, d’autres encore où je sens que je vais trop vite pour atteindre les objectifs du jour … Je pense que j’aurai rapidement besoin d’avis extérieurs pour ne pas faire n’importe quoi.

Le fait d’être dans une situation de réécriture joue, évidemment, sur mon rythme d’écriture. Autant pour un premier jet, je crois qu’on peut se permettre d’écrire rapidement sans trop se soucier du style, en se concentrant sur le fait de poser des idées sur le papier pour donner corps à l’histoire. Autant cette fois, je n’ai pas envie de bâcler le travail, ni d’avoir la sensation de devoir encore repartir à zéro à ma prochaine relecture pour tout réécrire proprement. Donc tant pis si c’est hérétique pour le NaNo : je prends le temps de relire mes scènes, de raturer, de tout reprendre au fur et à mesure tant que c’est frais dans ma tête.

Mon deuxième chapitre, par exemple, m’a beaucoup déçue quand j’ai commencé à l’écrire : les dialogues sonnaient faux, les personnages n’avaient pas de consistance, et je sentais que je retombais dans mes travers décoratifs, à vouloir à tout prix décrire l’agencement de la pièce et les vêtements de tout le monde, même si ça alourdissait la scène. Heureusement, il a suffi de quelques changements pour que ça devienne bien plus digeste. Parfois, l’écriture n’est pas trop ingrate 🙂

 

Les avancées sur mon blog

Je reste fidèle à mon rythme de 2 articles par semaine, ce qui n’était pas gagné non plus. Je n’ai pas réussi à garder l’avance que j’avais en septembre, ce que je regrette (c’était bien confortable d’avoir toujours 3 articles publiés d’avance !) mais qui était inévitable vu les circonstances.

J’avais préparé tout plein d’articles sur Le Page de l’Aurore, mais comme la publication prend un peu de retard par rapport aux prévisions, je préfère éviter de trop vous en dire avant que vous n’ayez l’occasion de découvrir l’histoire par vous-mêmes. Du coup, j’ai dû bouleverser mon calendrier et trouver de nouvelles idées d’articles  ! Et j’avoue que l’inspiration n’est pas toujours facile à trouver (même en fouillant dans les miennes) … Enfin jusqu’ici, on tient. N’hésitez pas si vous avez des suggestions sur des sujets que vous aimeriez me voir aborder !

Les années précédentes, j’avais souvent tendance à attaquer le NaNoWriMo très intensément et à être donc très fatiguée au bout de 15 jours. Je pense que cette fois-ci, comme je l’ai abordé sur un rythme plus pépère, ce sera moins difficile de tenir le mois. Bon, après c’est sûr que je n’atteindrai pas les mêmes objectifs ! Mais c’est toujours un plaisir de profiter de l’enthousiasme général 🙂 C’est la première fois que je fais le NaNo en suivant autant d’auteurs sur Twitter et Instagram, et c’est vraiment très motivant de suivre les réalisations de tout le monde !

Allez, je retourne à mes météorites. Bon courage à tous les autres participants.

Crédits image : Erol Ahmed on Unsplash

0 commentaire pour “Bilan de mi-parcours du NaNoWriMo 2018”

  1. Bravo pour ta progression ! Je soutiens totalement ton hérésie : chacun ses objectifs (et surtout à chaque projet ses propres besoins) ! D’ailleurs, même si j’ai décidé de suivre toutes les règles à fond cette année, je suis assez tentée de basculer du côté obscur de la force… Mais je devrais réussir à résister^^

  2. Retour de ping : Tous mes articles – L'Astre et la Plume

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.