Les réseaux sociaux littéraires : Babelio, Goodreads, Livraddict et Booknode

À quoi servent les réseaux sociaux littéraires ? Et lequel (ou lesquelles) choisir ?

Vous les connaissez peut-être déjà. Babelio, Livraddict, Booknode et leur collègue anglophone Goodreads sont des sites dédiés à la littérature et aux lecteurs. Ils permettent de faire la liste de ce que vous lisez, ou aimeriez lire, de recevoir des recommandations personnalisées et de partager vos impressions avec d’autres membres.

En ce qui me concerne, bien que je sois plutôt une lectrice assidue, j’ai découvert ces réseaux il y a seulement deux ans, en me baladant sur des blogs de lecture. Au premier abord, j’étais un peu sceptique. Encore des réseaux sociaux ! Quatre plateformes différentes pour faire la même chose !

Finalement, j’y ai trouvé certains agréments aussi bien en tant que lectrice qu’autrice. Je vous propose de les découvrir.

réseaux sociaux littéraires : Babelio, Goodreads, Livraddict et Booknode

Réseaux sociaux littéraires : Les avantages pour les lecteurs

Suivre ses lectures et sa PAL

L’usage principal que je fais aujourd’hui de ces réseaux, c’est d’enregistrer mes lectures au fur et à mesure. Si vous suivez ce blog depuis un petit moment, vous savez que j’adore lister mes découvertes littéraires (qu’elles soient plaisantes ou non) ainsi que les livres que j’ajoute à ma Pile-à-Lire. J’utilise pour cela les applications mobiles de Babelio et de Goodreads pour ajouter les livres quand je les commence, puis indiquer la date à laquelle je les termine.

Page d'accueil Babelio
Page d’accueil Babelio

Je garde en parallèle des listes sur Evernote, mais j’aime bien le côté ludique de l’ajout par l’application. J’espère avoir à la fin de l’année des statistiques sur le temps passé à lire les différents livres (certains me paraissent interminables alors que finalement, je n’y passe pas si longtemps).

De plus, Goodreads apporte une notion de challenge puisque le site propose de parier sur le nombre de livres qu’on lira dans l’année. J’en ai prévu 52, j’en suis à 17, apparemment je suis dans les temps ! (merci le confinement)

Page d'accueil Goodreads
Page d’accueil Goodreads

Obtenir des recommandations de lecture

Suivre ses lectures permet d’obtenir des recommandations pour de nouveaux livres.

Ce n’est pas la fonctionnalité qui m’est le plus utile puisque je croule déjà sous les recommandations, avec une montagne à lire suffisante pour plusieurs années à venir.

En revanche, je me suis amusée sur Babelio à retrouver la trace de tous les livres que j’ai lus dans ma vie (j’avoue avoir eu la flemme de le faire de façon aussi complète sur les autres plateformes). J’arrive à 585, même si je pense qu’il m’en manque encore (et ça ne compte pas, bien sûr, mes 15 relectures d’Harry Potter ou des livres préférés de mon enfance).

Ce qui m’amuse, du coup, c’est de voir si le moteur de recommandations m’a suffisamment bien analysée pour me faire des propositions qui collent avec mes envies.

Le résultat est un peu mitigé. Il y a effectivement des thèmes bien identifiés (médiéval fantastique, Histoire de France, guerres de religion, dark fantasy, mousquetaires, dragon, fresque historique…). Mais justement, j’aimerais bien qu’on me suggère des livres qui soient un peu différents des genres que j’ai déjà explorés à fond.

Recommandations de lecture sur Babelio

Récompenser les meilleurs livres

Toutes ces plateformes organisent des prix annuels, décernés par leurs membres, pour récompenser les meilleurs ouvrages dans tous les genres.

Le prix Babelio, par exemple, se vante de récompenser 10 lauréats sur la base de 6000 lecteurs et 29 000 votes. Chez Livraddict, il y a 15 catégories possibles et des prix décernés tous les 2 ans. Goodreads identifie également les 20 meilleurs livres de chaque année, avec de nombreuses retombées dans la presse. Enfin, Booknode met en avant son « top 1000 » qui identifie les livres les plus appréciés.

C’est encore une façon de trouver des recommandations de livres, surtout si vous êtes à l’affût des nouveautés et que vous cherchez des prix littéraires un peu moins traditionnels

Page d'accueil Booknode
Page d’accueil Booknode

Un réseau social (de trop ?)

Avec ces sites, vous pouvez vous jeter allègrement dans un monde de lecture et ne jamais en ressortir. Des forums, des groupes de discussions, des quiz et des challenges vous y sont proposés pour découvrir des genres, des auteurs, des maisons d’édition etc. Goodreads a même une section « Creative writing » qui cherche manifestement à concurrencer WattPad.

Si vos amis utilisent ces sites, vous pouvez découvrir ce qu’ils ont envie de lire (pratique pour les cadeaux de Noël) et échanger vos impressions sur leurs dernières lectures

Bref, il y a tout ce qu’il faut pour rencontrer des copains lecteurs et passer des heures sur le site.

Page d'accueil Livraddict
Page d’accueil Livraddict

En ce qui me concerne, je ne me suis pas vraiment attardée sur ces fonctionnalités car je connais peu de personnes qui utilisent activement ces réseaux. De plus, je n’aime pas trop les débats donc je ne serais pas très motivée à aller disserter des charmes ou des défauts de tel ou tel ouvrage avec d’autres lecteurs 😉

Mais je trouve tout de même l’exercice sympathique, notamment quand il s’agit de participer à des challenges de lecture comme le Challenge Solidaire de Babelio, dont je vous ai déjà parlé. Et surtout, j’ai trouvé un véritable intérêt à ces réseaux en tant qu’autrice.


Réseaux sociaux littéraires : Les avantages pour les auteurs

Le premier intérêt de ces sites pour les auteurs, c’est de pouvoir y créer la page de leur livre dès sa sortie – ou même avant, pour permettre aux lecteurs de l’ajouter à leur PAL. En interagissant sur la plateforme avec des lecteurs passionnés et des influenceurs littéraires, vous allez ainsi leur permettre de partager et promouvoir votre œuvre.

Et le principal intérêt de ce réseau social par rapport aux autres, c’est sa spécialisation. Ici, tout le monde aime lire et acheter des livres. C’est ce qui fait la valeur de cette communauté.

J’ai créé moi-même les pages pour Le Page de l’Aurore et c’était plutôt simple (en-dehors du fait qu’il fallait déclarer à la fois un nouveau livre, une nouvelle autrice et une nouvelle maison d’édition).

Goodreads est, de très loin, la plus grosse plateforme avec 90 millions de membres (reste à savoir combien d’entre eux sont francophones). Il faut dire qu’ils ont été achetés par Amazon en 2013. J’ai trouvé cet article du blog Your Writer Platform qui, même s’il date un peu, explique comment utiliser Goodreads pour marketer son livre et renforcer sa plateforme d’auteur.

En bref, voici ses recommandations :

  • Créer son compte, ajouter ses amis, définir ses genres préférés, ajouter des livres et rejoindre des groupes
  • Participer au « Goodreads Author Program » pour être identifié comme l’auteur de son livre
  • Enrichir son profil d’auteur en ajoutant des images, une biographie, des vidéos, des événements…
  • Faire la promotion du livre en participant à des groupes (de préférence liés au genre de son roman) et à des sondages
  • Demander des critiques et en écrire
  • Organiser des concours pour faire gagner son livre
  • Faire de la publicité sur Goodreads.

D’après Wikipédia, Babelio comptait 650 000 membres en octobre 2018 ; Booknode 475 000 en janvier 2020. Concernant Livraddict, l’info la plus récente que j’aie trouvé indiquait 16 500 membres en 2014. Ce sont donc de plus petites plateformes, mais elles présentent l’intérêt d’être 100% francophones et ont donc plus de chance de correspondre à votre public cible si vous écrivez en français. De plus, ce n’est pas parce que les communautés sont plus petites qu’elles sont moins actives, bien au contraire !

Booknode propose son outil de promotion (payant) : les livres « sponsorisés » sont mis en avant sur toutes les pages du site, chaque clic d’un lecteur sur la publicité vous coûtant la modique somme de 5 centimes. Booknode promet 2400 visites de la page de votre livre.


C’est surtout après avoir publié mon roman que je me suis motivée à utiliser davantage ces réseaux. J’ai compris l’importance que pouvaient avoir les notes, les avis et le nombre de lecteurs, surtout pour de jeunes auteurs. C’est pourquoi je m’efforce d’indiquer tous les romans que j’ai lus et de laisser des critiques sur ceux que j’ai préférés.

Si vous utilisez ces réseaux sociaux, je vous encourage bien sûr à y soutenir Le Page de l’Aurore en lui donnant une note ou bien en l’ajoutant à votre liste de souhaits !

Vous le trouverez, comme il se doit, sur Babelio, Goodreads, Booknode et Livraddict.

J’espère que vous trouverez votre bonheur sur l’un ou l’autre de ces sites et que vous trouverez tous les conseils de lecture dont vous pourriez avoir besoin pour venir à bout du confinement 🙂 Et si vous avez d’autres conseils sur leur utilisation, n’hésitez pas à les partager !


Crédits image : Susan Yin on Unsplash

0 commentaire pour “Les réseaux sociaux littéraires : Babelio, Goodreads, Livraddict et Booknode”

  1. Perso je suis addict de Goodreads (même si je me sens coupable d’utiliser un service d’Amazon), je n’ai jamais utilisé les autres sites, à part pour lire des reviews de livres français sur Babelio une ou deux fois, mais c’est surtout parce que je lis en anglais le plus souvent (sauf pour les livres français, évidemment). Je trouve que ça me donne plus de motivations pour lire, le fait de partager mes avis, de voir ce que les autres lisent et aiment, le fait de remplir ma barre de challenge de l’année… Par contre ma pile à lire est hors de contrôle.

    1. Hahaha ! C’est vrai que je vois souvent tes activités sur Goodreads, c’est super sympa 😉 L’ennui c’est qu’il y a tellement de livres qu’au final, on connaît rarement les lectures des autres je trouve

  2. Hello, des petites remarques en passant.
    moi j’utilise surtout Booknode et j’apprécie beaucoup la notion de favoris.
    Le site vous indique les lecteurs qui vous ressemble : livre lus, nombre et vous propose de les ajouter en favoris.
    une fois ajoutés vous voyez leur lectures au jour le jour, leurs commentaires et leurs livres favoris. Quand vous choisissez un livre, vous voyez directement si l’un de vos favoris l’a lu et son sentiment sur l’oeuvre. ie si 3 de vos « fav » ont aimé le livre alors il devrait vous plaire.
    D’autre part, je trouve le système de classement de BN plus clair que celui de Babelio et je garde facilement trace de mes relectures.

  3. Merci pour ton post, j’ai appris des tas de choses…. je vais essayer de mettre ça en pratique… et je retweete! 😊

  4. Intéressant l’article ! J’avoue que j’ai du mal avec les réseaux sociaux, j’ai essayé Twitter, Insta et j’ai abandonné… J’ai un facebook riquiqui qui me va bien, mais j’ai songé effectivement à utiliser une plateforme de ce type, maintenant, j’hésite entre Goodreads ou une franchophone… belle journée à toi, Sabrina

    1. Ce n’est pas évident de trouver le réseau qui nous correspond, c’est vrai. Je t’encourage à jeter un œil à ces plateformes et voir si ça t’inspire ! Bonne journée 🙂

  5. Retour de ping : Coup de cœur 2 – Le blogue de Phrenssynnes

  6. Retour de ping : 10 étapes pour construire son site d’auteur (1ère partie) – L'Astre et la Plume

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.